La ferme Chapais

La ferme Chapais a sa limite nord sur la rue St-Laurent dans le secteur de la rue Jalbert. C'était un lieu de quarantaine pour les animaux de ferme importés ou pour ceux qui étaient destinés aux zoo au milieu du dernier siècle.  L'accès par la rue St-Laurent était d'ailleurs important car ces animaux qui arrivaient par bateau ou par train y accédaient par sa côte accessible par la rue Jalbert.

Par la suite le Ministère de l'Agriculture a utilisé la ferme comme ferme expérimentale.

L'abandon de sa vocation par le gouvernement du Canada donnera lieu bientôt à sa vente. Le Gouvernement du Québec ou encore la Ville de Lévis seront peut-être acquéreurs.

 

Le Regroupement souhaite que ce site soit voué à une vocation communautaire et de préférence demeurer un espace vert accessible.

 

 

 

Communiqué de presse

 

L’avenir de la Ferme Chapais

 

Lévis, le 13 novembre 2019 – L’avenir de la Ferme Chapais. Lors de l’Assemblée générale annuelle du Regroupement pour la mise en valeur du secteur de la rue St-Laurent tenue le 12 novembre, les participants ont unanimement pris position concernant le devenir de la Ferme Chapais. Il est important de préciser que la limite nord du terrain de la Ferme Chapais longe la rue St-Laurent et constitue un voisin immédiat des résidents du secteur.

Alors que la Société immobilière du Canada a réalisé une consultation publique le 13 novembre à ce sujet, les résidents du secteur de la rue St-Laurent à Lévis ont exprimé leur souhait que ce site demeure un espace vert accessible à la population durant les quatre saisons. Plusieurs idées ont été exprimées dont l’absence la restriction de développement résidentiel ou commercial. Les résidents de la rue St-Laurent favorisent plutôt le maintien d’une vocation agro-alimentaire, l’aménagement de jardins communautaires et/ou d’un parc floral, la mise en valeur de la partie historique de ce site, l’aménagement d’un site récréatif, culturel et éducatif ainsi que la protection de la section forestière (le poumon vert de ce quartier). De plus, ils ont souhaité que la gestion de ce secteur soit gérée par un groupe d’individus de proximité en collaboration avec la Ville et des partenaires de la région.

 

Source :

 

François Bilodeau, responsable des communications

Regroupement pour la mise en valeur du secteur de la rue Saint-Laurent

418 837-2619 (cell)

 

 

Émilien Bouffard, président

Regroupement pour la mise en valeur du secteur de la rue Saint-Laurent

418 304-0954 (résidence)

418 564-5894 (cell)