ÉLECTRIFICATION DES TRAVERSIERS

 

Le Regroupement a écrit au député provincial pour demander l’électrification des bateaux de la Traverse et n’a eu qu’un accusé de réception pour l'instant.

 

On a appris que la Société des traversiers a pour projet de remplacer la flotte dans 6 ou 7 ans et que les dirigeants réfléchissent sur la forme de services à maintenir compte tenue de la possibilité de la construction d’un pont-tunnel éventuellement. Il existe comité permanent s’intéressant à la Traverse de Lévis et formé de représentants des villes dont le conseiller du quartier, des chambres de commerce, etc.

 

Des résidents du secteur de la traverse ont évoqué les désagréments et éventuelles dégradations de la qualité de l’air dans le secteur de la Traverse à cause des odeurs de diésel, et nous encourageons les citoyens à adresser des plaintes à la Ville ou à la Société des traversier du Québec le cas échéant.

Voici la lettre que le Regroupement a adressée à François Paradis.